Simone Miternique, née Brunet, vient au monde le 23 février 1906 à Senonches, en Eure-et-Loir, elle est morte au début de 1943 à Birkenau.

La Résistance

Simone Miternique arrive au fort de Romainville au début d’octobre 1942. Son frère, Roger Brunet, dit Hector, avait monté au début de 1941, un groupe de Résistance dans son village de Touraine, appelé Hector-Touraine. Ce groupe était spécialisé dans le sabotage et l’évasion de prisonniers, de Juifs, de résistants pourchassés par la Gestapo. Simone et son père sont au début de la chaine, à Paris. Plusieurs fois par semaine, elle conduit des groupes à son frère pour passer la ligne de démarcation.

L’arrestation

Simone Miternique et son père sont arrêtés à Paris en août 1942. Le 20 août Roger Brunet est arrêté à son tour.

Auschwitz

Simone Miternique est morte tout au début, au block 14, elle avait les jambes très enflées.

La déportation de son père et de son frère

Roger Brunet et le père sont déportés à Sachsenhausen. Le père n’est pas revenu. Le frère a survécu à la Déportation.

Le fils de Simone Miternique a été recueilli par un oncle de sa mère.

Sources :

- Charlotte Delbo, Le convoi du 24 janvier, Les Éditions de Minuit, 1965 (réédition 1995), page 203.