JPEG - 63.1 ko
Rachel DENIAU – 31773

Rachel DENIAU est née le 1er mai 1899 à La Croix-de-Bléré, Indre-et-Loire, où elle a passé son enfance.

Elle est factrice à Amboise et son mari est un ouvrier. Ils ont deux enfants.

Arrestation pour le passage de la ligne

Rachel Deniau est arrêtée le 10 septembre 1942, chez elle, à Amboise, par la Gestapo. Elle faisait passer des lettres en zone Sud et aidait des prisonniers évadés à franchir la ligne de démarcation.

C’est la filière dont font partie Germaine Jaunay (sa tante), Marcelle Laurillou, Madame Gabb, toutes arrêtées en même temps, toutes mortes à Auschwitz.

Le mari de Rachel Deniau n’est pas au courant de ses activités clandestines et n’est pas arrêté.

Elle a quitté la prison de Tours pour Romainville le 7 novembre 1942.

Elle est morte au Revier de Birkenau, deux jours après y être entrée, au début de mars 1943.

Sa famille a appris sa mort par Hélène Fournier, de Tours, au retour.

Sources :

- Charlotte Delbo, Le convoi du 24 janvier, Les Éditions de Minuit, 1965 (réédition 1998), page 86.