JPEG - 70.9 ko
Les SS ont détruit la plupart des archives du KL Auschwitz avant
l’évacuation du camp en janvier 1945. Réalisé le 3 février 1943,
le portrait d’immatriculation de cette détenue a disparu.

Marie Louise Thomas naît le 24 mars 1891 à Amboise (Indre-et-Loire – 37).

À une date restant à préciser, elle se marie avec Monsieur Gabb, ouvrier aux fours à chaux d’Amboise, sur la route de Tours. Ils n’auront pas d’enfant.

Un groupe de Résistance décimé

Son mari, elle et ses deux frères – les frères Thomas – faisaient passer des lettres en zone non occupée.

Ils appartenaient tous à un réseau, mais lequel ? Aucun survivant pour en témoigner ; tous sont morts et comme on ne connaissait pas les noms de ceux avec qui on travaillait, il est maintenant impossible de savoir.

Marcelle Laurillou, Germaine Jaunay, Rachel Deniau faisaient partie de la même organisation.

Tous ont été dénoncés et arrêtés pendant l’été 1942.

Madame Gabb a été emprisonnée à Tours et transférée à Romainville le 7 novembre 1942.

JPEG - 142.9 ko
Portail du secteur B-Ia du sous-camp de Birkenau (Auschwitz-II)
par lequel sont passés les “31000”
(accès depuis la rampe de la gare de marchandises
et le “camp-souche” d’Auschwitz-I…).
© Gilbert Lazaroo, février 2005.

Selon Charlotte Delbo, Marie Gabb est morte, épuisée par le voyage, le jour même de l’arrivée à Birkenau, le 27 janvier 1943. Mais c’est la date du 16 février qui est inscrite sur l’acte de décès du camp ; peut-être Marie Gabb a-t-elle été emportée inanimée hors de vue de ses camarades…

Son mari et ses deux frères sont morts en déportation.

Sources :

- Charlotte Delbo, Le convoi du 24 janvier, Les Éditions de Minuit, 1965 (réédition 1998), page 120.
- Death Books from Auschwitz, Remnants, Musée d’État d’Auschwitz-Birkenau, K.G.Saur, 1995 ; relevé des registres (incomplets) d’actes de décès du camp d’Auschwitz dans lesquels a été inscrite, du 27 juillet 1941 au 31 décembre 1943, la mort de 68 864 détenus immatriculés dans le camp (sans indication du numéro attribué), tome 2, page 326 (8392-1943).

MÉMOIRE VIVE

(dernière modification, le 3-05-2012)

Cette notice biographique doit être considérée comme un document provisoire fondé sur les archives et témoignages connus à ce jour. Vous êtes invité à corriger les erreurs qui auraient pu s’y glisser et/ou à la compléter avec les informations dont vous disposez (en indiquant vos sources).