JPEG - 69 ko
Photographiée à Auschwitz-I, le 3 février 1943.
Musée d’État d’Auschwitz-Birkenau, Oświęcim, Pologne.
Collection Mémoire Vive. Droits réservés.

Léone Seignolle arrive à Romainville le 21 octobre 1942.

Sur un bout de papier jeté du train par une déportée, une adresse : le 140 d’une rue de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis – 93), aujourd’hui Gabriel-Péri. Le bâtiment d’alors a été détruit et les locataires dispersés. Aucun témoin de sa vie n’a donc pu être retrouvé après-guerre. Parmi les survivantes, aucune ne se souvient des circonstances de sa mort. L’acte de décès du camp n’a pas été retrouvé.

Sources :
- Charlotte Delbo, Le convoi du 24 janvier, Les Éditions de Minuit, 1965 (réédition 1995), page 266.